logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/12/2012

Aide auditive: s'équiper pour pas cher

oreille.pngLe prix serait l'argument premier des personnes remettant à plus tard leur équipement  en aide auditive. On se doute bien que ce n'est pas la seule explication, et que dans une société cultivant le jeunisme à l'extrème, porter une preuve même discrète que le temps a fatigué notre ouïe demande un peu de courage. Mais le facteur "coût" compte aussi, bien sûr, quand il s'agit de débourser de 500 à 2000 euros par oreille... Question: est-il possible d'avoir l'aide auditive, le prix de l'aide auditive, et le sourire de l'audioprothésiste? Peut-être que oui!


Il en est question dans le tout nouveau "Guide complet de l'Audition" qui sort aujourd'hui, rédigé par les animateurs de la Journée nationale de l'audition (prochain rendez-vous le 14 mars prochain, notez déjà la date dans vos tablettes!). En enquêtant au pays des ORL et audioprothésistes à cette occasion, j'ai recueilli quelques confidences de spécialistes pour s'en sortir avec le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière... heu pardon, avec l'aide auditive, le prix de l'aide auditive et le sourire de l'audioprothésiste! 

Sachant que moins bien entendre prédispose à être moins performant socialement, donc à s'isoler dans son travail, ses activités de loisir, sa famille, ce qui est le premier pas vers la perte d'autonomie, les médecins unanimes encouragent chacun à compenser la perte auditive en s'appareillant. Et c'est possible pour à peine plus cher qu'un simple assistant d'écoute (300€ environ) vendu en pharmacie sans ordonnance et sans suivi médical, affirment-ils. Comment? En misant sur les appareils à prix d'appel, qu'on trouve pour environ 500 euros chez les audioprothésistes qui doivent, c'est la loi, pouvoir proposer des appareils dit "CMU" à 453 euros.

Mais pour cela, il faut avoir de la suite dans les idées. Car à peine passé le pas de la porte de la boutique ayant fait sa pub sur un prix accessible, vous serez bien souvent encouragé à regarder du côté des appareils plus sophistiqués, et forcément bien plus onéreux. Autrement dit, on peut rêver d'une Mercedes et opter "dans la vraie vie" pour une Clio bien plus accessible et tout à fait capable de répondre à nos besoins réels. 

J'ai donc posé une question simple aux médecins spécialistes de l'audition: "En conclusion, que répondriez-vous à un ami peu fortuné qui entend mal?". Voilà la réponse reçue ce matin: 

"Je lui dirais: "Va consulter un ORL, on en trouve qui appliquent le tarif de la Sécurité Sociale.Puis va chez un audioprothésiste qui affiche un prix d'appel intéressant,  en exigeant bien qu'il ne te fournisse que des appareils à "prix d'appel". Le remboursement par la Sécurité Sociale  te laissera un reste à charge moins important que l'achat d'un assistant d'écoute, qui n'est pas du tout remboursé". De plus, l'audioprothésiste est tenu d'assurer le suivi des appareils fournis, ce que n'a pas à faire - ce n'est pas son métier- le pharmacien, même dévoué"

A bon entendeur, salut!

Commentaires

aaa

Écrit par : claudine | 21/02/2013

effectivement le problème du coût de l'appareil auditif est un facteur primordiale avant de s'équiper. Pour plus d'infos sur les prix et surtout du financement (remboursement etc):
http://www.appareil-auditif.pro/guide-pratique-des-appareils-auditifs/prix-financement-appareils-auditifs/

Écrit par : Hugo | 03/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique