logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/04/2013

Sécurité sociale, ou chacun pour soi ?

 

1256823357_secu.jpgIntéressante conversation familiale, le week-end dernier, avec mes grands ados autour du thème de la Sécurité sociale. Mon fils, jeune salarié, témoignait qu’autour de lui, des jeunes arrivant dans le monde du travail et employés à l’étranger préféraient renoncer aux cotisations maladie/retraite/chômage (facultatives dans ces pays), quitte à épargner à titre individuel.

Réaction horrifiée de ses sœurs, pointant que ce comportement signe la mort de la solidarité nationale en général, et de la Sécurité sociale en particulier, qui consiste à cotiser selon ses capacités pour  être couvert en cas de coup dur selon ses besoins. Le monde entier nous envie notre système de santé, insistait l’une de mes filles. Le débat fut animé, croyez moi…

L’étude Deloitte-Harris intitulée « Les français et leur système de santé » publiée cette semaine aurait mis de l’eau au moulin des arguments des uns et des autres. Qu’y apprend-on ? Que les Français sont globalement satisfaits de l’accès au soins (71% le trouve facile) et des remboursements de leur caisse complémentaire (84%), même s’ils notent que les choses vont plutôt en se dégradant, regrettant les déremboursements et des prix excessifs.


La majorité des sondés affirme faire des efforts pour trouver des médecins ne pratiquant pas de dépassements d’honoraires, et – chiffre intéressant dans le débat actuel sur les médicaments génériques - 69% réclament des médicaments génériques pour faire baisser la facture. La leur, puisque chaque assuré paie un « reste à charge », et celle de leur mutuelle.

Si 35% des personnes interrogées sont prêtes à cotiser plus pour préserver leur niveau de remboursement, un quart se dit prêt à abandonner le système pour une assurance maladie 100% privée. Un quart ! C’est beaucoup. Cela m’a donné envie de me plonger dans les chiffres des coûts réels de la santé. En voilà quelques-uns. Une journée en réanimation, de 1300 à 1500€ ; pose d’une prothèse de hanche, de 400 à 700€ auxquels il faut ajouter 200 à 300€ d’anesthésie ; opération de la cataracte pour un œil, 400€. En voyant ces chiffres, j’ai pensé qu’il allait leur en falloir des économies aux amis de mon fils, en cas de coup dur, pour se passer de la solidarité nationale ! A moins de traverser leur existence en passant entre les gouttes des accidents de santé. C’est tout ce que je leur souhaite, mais si l’orage gronde…

Commentaires

L'attitude vis à vis des génériques serait compréhensive, mais peu voient les effets pervers.
Les magouilles des pharmaciens avec certains fournisseurs, et l'encouragement de CPAM qui plonge tout le temps quand il y a une connerie à faire, en encourageant les pharmacies par des versements de primes. Ce qui n'est pas étonnant car la CPAM ne sait pas aborder correctement le problème. Des études sur les génériques monetrent en réalité que cela revient 20 % plus cher. Que devient le financement de la recherche?
De plus si la molécule est identique, le médicament n'est pas identique, d'où des effets secondaires différents, Le packaging est différent, différent, nombre de cachets nécessaires pour un traitement maitrisé par le médecin. D'où du gaspillage. Les génériques seraient intéressants s'ils étaient prescrits par le médecin, ou que le pharmacien téléphone au médecin traitant pour donner un générique. également

Écrit par : Tilly | 18/04/2013

votre fils a raison . nous arrivons au bout du système ! on nous augmente les cotisations et on diminue les remboursements pour soigner des personnes ( de plus en plus nombreuses ) qui n' ont jamais cotisés et ne cotiseront jamais ... la solidarité c'est bien mais il y a des limites ; quand l' équilibre est romput il faut avoir le courage de le reconnaitre et non pas croire que tout va toujours aller pour le mieux ! revenons sur terre !!!

Écrit par : bob | 18/04/2013

pour préserver notre système de protection sociale , il faut supprimer L'AME ,L'ATA ET UN CONTRÔLE PLUS STRICTE POUR ATTRIBUER LA CARTE VITALE et que l'on Arrête le sociale a tous VA pour les sans papiers ,les Immigrés qui n'ont JAMAIS COTISE . il faut penser aux FRANCAIS (les vrais de souche) : nous n'avons plus les MOYENS de faire les BEAUX et de soigner GRATOS le MONDE ENTIER C.Q.F.D.

Écrit par : vion | 18/04/2013

Il est temps de remettre à plat notre système. Si tu es partie active de la société, tu bénéficies des soins médicaux. Mais on ne peut laisser souffrir sans assistance, c'est le soin de base que l'on dispense à tout être vivant. Pourtant, bravo à ceux qui reconnaissent que notre système d'assistance à tout va, a vécu. N'avez-vous jamais renoncer dans votre vie à vous faire soigner faute de possibilité financière ?

Écrit par : colombet | 19/04/2013

Ces mêmes personnes, dans quelques années ou dès le 1er ennui de santé reviendront en France pour se faire soigner, comme beaucoup d'expatriés...

Écrit par : bibi | 19/04/2013

Les génériques permettent aux laboratoires n 'investissant plus dans la recherche et ayant délocalisé , de continuer à vendre des copies de médicaments .
Le même labo produisant plusieurs copies de l 'original à des prix différents . Ces génériques ont été obligatoires grâce aux lobbies envers députés et ministres .
Pour les gens cotisant à la Sécu , il est évident qu'elle coure à la ruine . Cette évidence n'est pas apparente aux gens qui n 'y cotisent pas , mais qui se donnent le droit de décider de l 'utilisation des cotisation . Ce sont les mêmes qui ont mis le pays dans le sur endettement , qui décident des prestations de la sécu , ... rien de bon ne peut en découler .
Il fut un temps où les prestations d 'un généraliste augmentait d '1 franc tous les 6 mois , actuellement , elles augmentent d '1 euro ! On ne parle plus de l 'alignement des frais des hôpitaux sur les cliniques privées , l 'ex acheteuse de millions de vaccins inutiles a enterrée le projet . Le soin des étrangers participe à cette dégradation , certains ont les moyens de venir en avion se faire soigner gratuitement , mieux , les opérations nécessitant des soins et de la rééducation , ils restent hébergés gratuit pendant des mois !! Soigné à Strasbourg pour une forme de tuberculose résistante , des ukrainiens y sont depuis 1 an et écrivent aux autres malades de venir dans ce paradis gratuit !

Écrit par : heureuse | 27/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique