logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/04/2013

C’est à lire !

L’édition santé se porte bien, si j’en juge la hauteur des piles de livres qui entourent mon bureau à la rédaction...En voici quelques-uns qui peuvent rendre service, distraire, ou aider à réfléchir.

soigne.jpgalim.jpgémotionss.jpg

diversité.jpg

mourir dugniti.jpg

pelloux_.jpg

 

 

 

 

 

Il y a les guides pratiques :

Sur les troubles urinaires, féminins et masculins : "Les troubles urinaires, cystite, incontinence, prostatisme, énurésie, ça se soigne !" du Dr Jean-Loup Dervaux (Ed Dangles, 18€), clair et rassurant ; sur l’alimentation : "Guide de la sagesse alimentaire" du Dr Paule Nathan (Ed L’œuvre, 18€), qui nous aide à retrouver du bon sens et du plaisir à manger; ou encore le guide du "Vivre mieux avec ses émotions" des Drs Martin Desseilles et Moïra Mikolajczac (Ed Odile Jacob, 20,90€), bien utile pour calmer nos élans de colère ou de tristesse excessifs.

A lire aussi, surtout si l’on est concerné directement ou via un proche par cette pathologie, l’excellent “Faire face à la maladie d’Alzheimer”, d’Henryka Lesniewska (Ed Retz, 23€) qui a la particularité de s’adresser directement aux intéressés, c’est le premier à ma connaissance. Neuropsychologue et art-thérapeute, l’auteur puise dans 25 ans d’expérience, notamment à l’hôpital d’Arpajon (Essone), des conseils pratiques pour ralentir l’évolution de la maladie. Elle livre des techniques psychologiques à utiliser dès le diagnostique pour mieux profiter de la vie. 

Plus généraliste, “Notre santé et la biodiversité” est un ouvrage collectif (Ed Buchet Chastel, 18€) qui ouvre une fenêtre sur les liens étroits entre notre santé et la biodiversité.  30 médecins, vétérinaires et biologistes nous aident à mieux comprendre la façon dont nous cohabitons avec le vivant. Grippe aviaire, paludisme, résistance aux antibiotiques, comprendre ce qui favorise l’émergence de certaines pathologies nous aide à trouver les bonnes réponses pour nous en protéger. En quelque sorte, un hymne à la nature! 

Lire la suite

19/04/2013

Électrochocs: pourquoi pas?

20090218-a1729.jpgC'est le type de traitement qui donne des frissons dans le dos parce qu'on imagine trop bien de quoi il s'agit. Des électrochocs, quelle horreur! Très vite, les images du film " Vol au-dessus d'un nid de coucou" s'imposent à nous.

Seulement voilà, la réalité est toute autre aujourd'hui. La procédure est désormais clairement établie: sous anesthesie générale systématique, envoi d'une décharge électrique calibrée via des électrodes posées sur le crâne. Et il semble bien que ça marche.

Le premier psychiatre à m'en avoir parlé, du bout des lèvres par peur de me choquer, exerçait dans un hôpital en Lorraine. C'était il y près de vingt ans. J'étais restée dubitative, mais curieuse et sensible à ses explications : en cas de dépression rebelle, quand la personne sombre, pourquoi ne pas se donner cette chance supplémentaire ?

Dans un pays qui compte plus de 10 000 morts par suicide chaque année, le raisonnement n'est pas à balayer d'un revers de manche. Puis il y a eu ces personnes malades que j'ai vues de mes yeux se relever et démarrer une nouvelle tranche de vie après avoir retrouvé une énergie vitale grâce à quelques séances. Parmi elles, certaines réclament une nouvelle séance lorsqu'elles se sentent rechuter. Sans appréhension. Parce que la thérapie est bien rodée, sans douleur, et qu'au réveil, les patients se sentent fatigués mais sortis de la spirale de plomb qui les attiraient vers le fond.

Aujourd'hui certains psychiatres vont plus loin...

Lire la suite

16/04/2013

Sécurité sociale, ou chacun pour soi ?

 

1256823357_secu.jpgIntéressante conversation familiale, le week-end dernier, avec mes grands ados autour du thème de la Sécurité sociale. Mon fils, jeune salarié, témoignait qu’autour de lui, des jeunes arrivant dans le monde du travail et employés à l’étranger préféraient renoncer aux cotisations maladie/retraite/chômage (facultatives dans ces pays), quitte à épargner à titre individuel.

Réaction horrifiée de ses sœurs, pointant que ce comportement signe la mort de la solidarité nationale en général, et de la Sécurité sociale en particulier, qui consiste à cotiser selon ses capacités pour  être couvert en cas de coup dur selon ses besoins. Le monde entier nous envie notre système de santé, insistait l’une de mes filles. Le débat fut animé, croyez moi…

L’étude Deloitte-Harris intitulée « Les français et leur système de santé » publiée cette semaine aurait mis de l’eau au moulin des arguments des uns et des autres. Qu’y apprend-on ? Que les Français sont globalement satisfaits de l’accès au soins (71% le trouve facile) et des remboursements de leur caisse complémentaire (84%), même s’ils notent que les choses vont plutôt en se dégradant, regrettant les déremboursements et des prix excessifs.

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique