logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/02/2014

Tabac : jusqu'où augmenter les prix?

 

phpj587pY.jpgLe vieil adage selon lequel " les ennemis de mes amis sont mes ennemis" vient d'être remis au goût du jour par le nouveau plan cancer: les médecins n'aiment pas le cancer, le cancer aime le tabac, les  médecins n'aiment donc pas le tabac. Au moins dans les discours. Dans l’inconscient, la maladie est toujours pour les autres, d’où les blouses blanches rassemblées en nombre devant les portes des hôpitaux, une cigarette à la main... Bref: haro sur le tabac, responsable de 66 000 morts par an, et en cause dans un cancer sur trois, nous rappelle le plan cancer.

Avant l'été, un nouveau plan d'encouragement au sevrage va donc voir le jour, piloté par notre ministre de la Santé Marisol Touraine, qui prévoit plusieurs mesures:

-    Un numéro de téléphone unique pour aider ceux qui veulent devenir non fumeur (était-il si difficile de trouver de l'aide jusqu'ici ? Il me semblait que tout médecin, pharmacien ou personne disposant d'Internet savait orienter vers www-tabac-info-service.fr ou tel : 3989…) et cela d'ici 2015 (!)

-    Le financement à hauteur de 150 euros (contre 50€) des substituts nicotiniques pour un public plus large (CMU, malades du cancer…), seul outil de sevrage subventionné, alors que d’autres font aussi bien ou mieux : les thérapies comportementales par exemple, qui apprennent à tenir le stress à l’écart, et c’est souvent la peur d’être trop nerveux qui empêche d'arrêter de fumer.

-    L’application plus stricte des zones non-fumeur (mais pas de nouveauté comme interdire la cigarette dans les voitures avec enfants, comme en Angleterre)

-    Et puis, nerf de la guerre, l’augmentation du prix des cigarettes.

Encore! diront les fumeurs. Enfin! retorqueront les tabaccologues, qui depuis longtemps réclament une flambée des prix du tabac.

Il est toujours utile de regarder ce qui se passe ailleurs. Prenons les Etats-Unis ou l'Angleterre, qui comptent parmi les 15/75 ans 20% de fumeurs contre 30% chez nous. C'est bien une hausse des prix massive qui semble avoir permis d'obtenir ce score enviable. L’Australie, avec ses paquets neutres (pas de marque ni de publicité) arrive à 16%. Aucune raison que la France n’y parvienne pas...

Vive l'augmentation des prix? Sans doute, oui. A condition de viser un bon niveau : plus 30%?


Multiplier par deux? Plus encore? Assez pour rendre impossible l'achat d'un paquet avec de l'argent de poche (la France est l'un des pays où l’on commence le plus jeune à fumer, hélas) ? Suffisamment pour que les consommateurs soient acculés à réduire leurs achats? Oui, sans doute. Au risque de voir le marché parallèle s'épanouir...

Ce qui manque dans tout cela, c'est un peu d'enthousiasme, l'ouverture d'une fenêtre vers quelque chose de festif... Pourquoi pas un "forfait sport" offert par l'Assurance Maladie à hauteur du "forfait substitut nicotinique", par exemple,? Avec 150€, on peut s'inscrire pour plusieurs mois à un cours de gym et danser, se muscler, taper dans un ballon ou apprendre à se relaxer. Ou un forfait "culture", pourquoi pas, se faire du bien en se rendant au cinéma, au concert, au théâtre, et baigner dans ces fameuses hormones du bonheur qui apaisent le corps et l'esprit. Exactement ce qu'on demande à la cigarette non? Accompagné de campagnes de pub qui rendent le non-fumeur sympa, sexy, moderne. Utilisons les mêmes armes que celle de l'industrie du tabac : trouver une icône des sans tabac, ce serait une idée, non?

Photo caouca.fr

Commentaires

il a fallu que j ai une maladie grave des poumons mbpco, pour arriver a arrêter de fumer si j avais pu le faire avant!!!!

Écrit par : jalmin | 20/02/2014

merci de votre témoignage. Et comment y êtes-vous parvenu?

Écrit par : Agnès Duperrin | 21/02/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique