logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/03/2014

A bicyclette… la lalalala…

C’est plus fort que moi, ces deux mots-là – à bicyclette - , que je les lise ou que je les prononce, me font irrésistiblement fredonner la chanson d’Yves Montant :« Quand on partait de bon matin, quand on allait sur les chemins… ». Imparable pour me mettre de bonne humeur. Pas vous ?


À l’annonce d’un « plan d’action pour les mobilités actives du vélo et de la marche » dévoilé cette semaine par le ministère des Transports, je me suis mise à chanter intérieurement (pour ne pas déranger mes collègues de bureau). Voilà un encouragement pour ceux qui enfourchent leur vélo à chaque occasion, et c’est bien mérité ! À chaque fois que nous laissons nos voitures au parking, nous, cyclistes et marcheurs, participons à améliorer la qualité de l’air de nos villes. Sans compter que nous entretenons notre forme, donc notre santé : cœur, cancer, cerveau, diabète… plus personne ne conteste l’impact positif de l’activité physique régulière sur la santé. C’est bon aussi pour la collectivité.

En selle donc ! De quoi s’agit-il ? De 25 mesures un peu disparates, destinées à faciliter la vie des cyclistes : la généralisation du double-sens pour toutes les rues limitées à 30 km/h (ça marche déjà très bien pour les sens interdits en « zone 30 ») ? Super ! Davantage de garages à vélos près de gares et des entreprises ? Parfait ! Une plus grande fermeté pour garder libres les voies cyclistes souvent transformés en parkings provisoires (l’amende passera de 30 à 135 €) ? Merci. L'expérimentation d'une "indemnité kilométrique vélo", qui permettra aux entreprises volontaires de financer les salariés (25 centimes par kilomètre, évaluée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) ? Pourquoi pas, même si j’aurais préféré un entretien des vélos, freins, pneus, par des mains expertes dans les garages à vélos.... Et puis, quitte à faire hurler les associations d’automobilistes qui ont déjà fait savoir leur opposition, une évolution du code de la route : vitesse réduite en centre-ville dans les zones de circulation des vélos, obligation de s’arrêter quelques mètres avant un passage piéton pour la bonne visibilité des personnes souhaitant traverser, et autorisation de mordre sur une ligne continue pour dépasser un vélo en cas de bonne visibilité. Du bon sens ! À croire que le ministre envisage de se déplacer en vélo de fonction…

Il suffit de s’être promené en Europe du Nord, notamment au Danemark y compris sous la neige, pour mesurer notre retard sur le sujet. Nos trajets professionnels seront sans doute moins romantiques que les chemins d’Yves Montant, mais c’est toujours bon à prendre…

LPDLP 2[1].jpgA noter la parution dans quelques jours d'un petit livre qui s'annonce amusant et instructif: Le Pouvoir de la pédale, du journaliste Olivier Razemon, ou "Comment le vélo transforme nos sociétés cabossées". Un essai qui promet "de battre en brèche les idées reçues qui empêchent encore l’essor du vélo et livre un vibrant plaidoyer pour une transition cyclable. Le vélo est un moyen de transport rapide, fiable, bon marché, sain, peu consommateur d’espace, économe en énergie et non polluant. Pour les distances comprises entre 500 mètres et 10 kilomètres, il constitue souvent le mode de déplacement le plus efficace, le plus bénéfique pour la société et aussi le plus agréable."

Le Pouvoir de la pédale, Olivier Razemon, Edition Rue de l’échiquier 15€ (en vente à partir du 27 mars)

 

   
 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique