logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/04/2014

50 femmes journalistes s'engagent pour le cœur des femmes : j'ai signé!

20140403_143350.jpg50 femmes journalistes santé s'engagent aux côtés de la Fédération française de cardiologie. J'ai signé ! Et plusieurs journalistes de Notre Temps dont vous connaissez sans doute les signatures aussi: en bas à gauche, c'est moi; en vert voilà Marie-Christine Colinon, et en mauve Rica Etienne...


50 car la fédération fête cette année ses 50 ans.


Femmes parce que leur situation est inquiétante depuis des années et que ça ne s'arrange pas, au contraire : les femmes meurent en France dix fois plus d'un problème cardio-cérébro-vasculaire (infarctus, AVC...) que de cancer du sein, et on en parle bien moins. Pire: alors que la proportion d'hommes souffrant de troubles cardio-vasculaires diminue (-8% entre 2002 et 2008), celle des femmes grimpe en flèche: + 18% sur la même période pour les femmes entre 45 et 54 ans!


Journalistes car pour sauver des vies, il faut diffuser l'information. Expliquer que les femmes sont touchées pour des raisons hormonales et sociales, surtout depuis qu'elles fument, stressent et deviennent de plus ne plus sédentaires, comme leurs compagnons. Et elles paient le prix fort. Car une fois malades, elles seront moins bien dépistées, et pas seulement parce qu'elles se plaignent moins. Les symptômes de l'infarctus, par exemple, sont un peu différents : serrement de poitrine mais aussi signes digestifs, essoufflement d'effort, palpitations, qui doivent encourager à pratiquer un dépistage coronaire, surtout en présence de facteurs de risque (tabac, antécédents familiaux ou personnels, hypercholestérolémie, diabète, surpoids...) Les médecins n'y pensent pas toujours.

Les sociétés savantes, aux Etats-Unis, en Europe et en France, le reconnaissent: même avec des symptômes aussi inquiétants que ceux décrits par un homme, le médecin risque de  trouver la femme seulement fatiguée ou angoissée. Et de perdre du temps précieux avant de mettre en place un traitement. Cela commence par un changement de style de vie (reprendre une activité physique, stabiliser son poids, devenir non fumeur...), et souvent des médicaments. Une fois dépistée, la femme sera moins facilement bien suivie, bénéficiera moins facilement d'une réadaptation après un infarctus qu'un homme...

Bref, à tous les niveaux, de la mise en place d'une première contraception à la ménopause en passant par la grossesse, le cœur des femmes a besoin d'être protégé. C'est que qu'explique la Fédération de cardiologie sur son site et lors de ses conférences. C'est ce que nous disons aussi régulièrement dans Notre Temps. Voilà pourquoi j'ai signé!

AVT_Regine-Deforges_6688.jpgPS: une pensée pour la féministe Régine Deforges, qui nous a enchanté notamment avec sa "Bicyclette bleue", qui vient d'être emportée à 78 ans... par une crise cardiaque.

Agnès

Commentaires

Un hommage à Régine DESFORGES , à l'écrivaine, à la féministe et l'avant gardiste, à une enfant de la Gartempe dont je suis aussi.

Écrit par : TRAILIN | 10/04/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique