logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/06/2014

Laver son jean, pourquoi ?

jean repasser pantalon.jpgLes New-Yorkais se sont pincé le nez d’horreur en écoutant le patron de la firme Levi Strauss affirmer, lors d’une conférence sur le développement durable, qu’il ne lavait jamais ses jeans et inciter ses clients à en faire autant… Chip Bergh a littéralement affolé les Américains maniaques de l'hygiène en montrant du doigt son pantalon, affirmant qu’il n’avait, depuis un an, "pas encore vu une machine à laver". Et de clamer : "Les plus grands fans des denims vous le diront : ne lavez jamais vos jeans". Ses arguments ?

1/ Se passer de lavage évite d’abîmer le vêtement.

2/ C’est un acte écologique : "J’ai fait faire un bilan de l'impact environnemental d'un jean, la conclusion c'est que 50 % de l'eau consommée est utilisée, après son achat, en lavages" a affirmé le provocateur. Une façon de se dédouaner des accusations de pollution liées aux techniques de fabrication des jeans. Pour lui, c’est le consommateur qui doit être éduqué : laver son pantalon trois fois par semaine revient à gaspiller l’eau et à polluer la planète à coup de rejet de lessive.

3/ Que faire en cas de taches ? Chip Bergh a réponse à tout : une éponge ou une brosse à dent suffit pour nettoyer la zone tachée. Rien de plus.

4/ Et contre les odeurs nauséabondes ? Placer le pantalon dans le congélateur suffit à tuer les bactéries responsables des effluves…

Une étudiante de l'Université de l'Alberta semble lui donner raison : elle a fait analyser un de ses jeans porté chaque jour durant 15 mois sans le laver. Et affirme qu’il n’y avait pas plus de bactéries que sur un pantalon venant d'être lavé.

Les professionnels de santé ne se sont pas encore exprimés sur le sujet. En revanche, ils répètent régulièrement l’importance de se laver les mains pour éviter la transmission des microbes !


 

Commentaires

Les Américains n'ont rien inventé. Dartagnan lavait déjà son linge en l'aérant. Ce qui avait pour effet secondaire de faire disparaître les mauvaises odeurs qui imprégnaient ses chemises à jabots.
L'espèce humaine a toujours été divisée en deux camps : le camp de ceux qui se lavent et ceux qui n'ont pas été équipé de l'option "nettoyage intime".
Même s'il n'y a tout autant de bactéries sur un "Jean Machine" que sur un "Jean cracra", rien ne remplacera jamais le plaisir d'enfiler un vêtement propre quand on vient de prendre une douche…
Écolo bobo, d'accord… Ecolo/crados, non merci…

Joëlle Pierrard

Écrit par : Pierrard | 24/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique