logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/04/2015

Parkinson : La colère d’Hélène Cardin et son mari Gérard

Mphoto.JPGon amie Hélène est en colère. Et comme elle a longtemps dénoncé les dérives du monde de la santé sur l’antenne de France Inter, elle n’hésite pas à le faire savoir. De quoi s’agit-il ? D’une aventure qu’elle n’aurait jamais pensé avoir à vivre.

Résumé des épisodes précédents : une maladie de Parkinson a été diagnostiquée chez son mari Gérard il y a sept ans. Par chance, il répond bien au traitement. Oh, c’est un vieux médicament qui ne coûte pas bien cher, environ 5€ la boite, mais qui fait son effet : il lui permet de marcher, de parler, bref de profiter de la vie. Voilà qu’au printemps 2014, la pharmacienne annonce une possible rupture de stock. Mais précise, rassurante, qu’un équivalent venu de l’étranger lui sera proposé. Prudente, Hélène demande quelques boites d’avance. Mais à la rentrée de septembre, le produit de remplacement n’est plus disponible à son tour. Hélène cherche partout, passe des coups de fils dans différentes pharmacies : rien. Ni les neurologues, ni France Parkinson ni l’Ordre des pharmaciens n’en savent plus. Le laboratoire conseille de diminuer les doses pour faire durer les réserves maison (!).

Mais surtout, Gérard ne va pas bien. « En quelques jours, je l’ai vu dépérir, ni plus ni moins, il s’est mis à tomber, à moins parler», s’étrangle Hélène. Gérard précise : « J’avais du mal à lever la jambe, à marcher, je parlais de moins en moins clairement… ». Et chaque jour, nouvel espoir déçu à la pharmacie.  

Le produit de substitution a fini par arriver, d’Allemagne, délivré au compte-goutte. Il est vrai que 8000 malades attendent… Sur la boite, une curieuse mention qui a surpris la pharmacienne comme les patients : « Spécialité importée à titre exceptionnel et transitoire dans le cadre de la rupture de stock du Mantadix », avec un prix : 0€. Et pas plus d’explication. Hélène a rangé sa carte vitale devenue inutile, mais maintenant elle a peur que la rupture de stock ne se renouvelle. « C’est la terreur » dit-elle.

Elle s’interroge sur les coulisses de l’histoire : est-ce en raison de son faible prix que le médicament a disparu des rayons ? Elle a mené son enquête : des ruptures de stock de médicaments, il y en a chaque jour (voir notre article sur notretemps.com). Ici un anti dépresseur indisponible durant deux mois, laissant une amie clouée au lit et désespérée. Là un vaccin ou une chimiothérapie introuvables… Derrière l’épouse de patient, la journaliste veille, qui ne peut s’empêcher de conclure par une pirouette: « Il y a quelques temps, le service médical rendu par le Mantadix (aujourd’hui Amantadine) a été jugé faible. Cette affaire aura au moins démontré grandeur nature que ce n’est pas le cas ».

Commentaires

cette pratique ne me surprend pas ! Il en est de même pour d'autres médicaments, en autre, Le zyrtex contre les allergies.
Disparu pratiquement d'un jour à l'autre, soit disant inefficace alors que je le prenais depuis des années avec satisfaction ( j'ai 18 foyers d'allergies différentes )
Il existe en France, u monopole des laboratoires, ils font ce qu'ils veulent au mieux de leurs profits financiers. Tout le monde le sait surtout nos spécialistes politiques.
La finance prime tout même la santé et ce n'est pas prêt de changer.

Écrit par : Coco | 05/05/2015

En effet moi aussi le Zyrtec me convenait contre les allergies pollen humidité (rien n'avait été détecté par les tests sanguins et autres) le pharmacien me propose Aerius beaucoup moins efficace. Où allons-nous avec les diktats et monopoles des labos???

Écrit par : Annie | 05/05/2015

Je suis tout a fait d'accord avec COCO, il y a un nombre grandissant de médicaments - TRES EFFICACES PAR AILLEURS- Mais les grands Patrons des Laboratoires ne sachant pas comment opérer pour faire " Grand Plaisirs Financièrement " aux actionnaires arrêtent la fabrication de ces médicaments, DONT UN GRAND NOMBRE DE MALADES, vont en subir les aléas. Il est grand temps de mettre de l'ordre TRES SERIEUSEMENT dans ces magouilles financières.

Écrit par : THOMAS | 05/05/2015

C est une honte !!! Que dit la ministre de la santé ? Bon courage à toutes ces personnes .

Écrit par : Anne Marie | 05/05/2015

Je ne suis pas étonné: en ce qui me concerne, il y a plus d'un an qu'on ne trouve plus de Di-Hidan en pharmacie. Il me faut faire 30 km. en voiture pour chercher un équivalent qui vient de l'étranger dans un hopital ! C'est la 2ème fois que cela se produit.
Les frais de carburant ne sont pas remboursés par la sécu...

Écrit par : HELOUIN | 05/05/2015

Je ne suis pas étonné: en ce qui me concerne, il y a plus d'un an qu'on ne trouve plus de Di-Hidan en pharmacie. Il me faut faire 30 km. en voiture pour chercher un équivalent qui vient de l'étranger dans un hopital ! C'est la 2ème fois que cela se produit.
Les frais de carburant ne sont pas remboursés par la sécu...

Écrit par : HELOUIN | 05/05/2015

On peut ajouter à la liste le fameux BCG
Eh ! oui, non seulement on ne peut plus vacciner contre la tuberculose mais non plus soigner d'autres maladies comme le cancer de la vessie !
Question "gros sous", sans doute ?
Cette exclusivité Mérieux-Pasteur devrait être classée MONUMENT HISTORIQUE.
Bonne santé à tous !

Écrit par : Jacques de FLORIS | 05/05/2015

Le Mantadix a été remplacé par l'Amantadine et vous pouvez l'avoir auprès de votre pharmacien en lui en faisant la demande - il est gratuit effectivement et renouvelable chaque mois.
j'imagine que ce n'est pas le seul médicament qu'il prend pour sa maladie, cette maladie qui évolue inéxorablement malheureusement avec ses hauts et ses bas.
j'accompagne mon mari dans cette épreuve depuis 30 ans et si vous avez un bon neurologue il devrait pouvoir le stabliser-bon courage

Écrit par : Ghislaine | 05/05/2015

Je suis suivie par un neurologue à Montpellier qui m'a prescrit du Ropinirole LP 8mg le soir ,et le matin de l'Azilect (je suis parkisonnienne depuis 2009), et il n'y a pas eu de rupture de stock pour ces médicaments. Qu'est-ce que l'Amantadine ? Pouvez-vous me renseigner sur ce médicament, merci

Écrit par : BLAIZE danielle | 05/05/2015

Ropinorole et Azilect sont, comme le Mantadix, répertoriés comme des Agonistes dopaminergiques, chacun d'eux ayant des qualités ou défauts différents, par ex ropinorole et Azilect peuvent conduire à diverses addictions ± fâcheuses, rares mais à surveiller quand même.
Je ne suis pas neurologue, mais seulement médecin généraliste dirigeant depuis plus de 15 ans une antenne meusienne pour France-Parkinson, et avertis chaque mois, lors des réunions, les patients, des effets secondaires à inventorier…C'est LÀ le rôle de vos médecins, neuro ou MG: bien informer, expliquer, rassurer, aider…

Écrit par : Gabriel-Claude | 05/06/2015

C'est honteux, inadmissible. Ou allons-nous, jusqu'à quel point le gouvernement va-t-il jouer avec les santés des gens ? Et il nous font croire qu'ils veulent nous la préserver quand cela les arrange!

Ce phénomène est devenu tellement courant que l'on ne s'étonne plus ! je suis outrée ! Surtout ne soyez pas malade !

Écrit par : bray | 06/05/2015

on est vraiment delaisse avec cette maladie !
mon mari est malade de parkinson depuis 23 ans :neurostimule depuis 10 ans :mais il est malheureusement place en maison de retraite :ne pouvant plus m'en occuper
maintenant il tombe tres souvent! il n'a plus sa tete !! que faire mon dieu ??quel calvaire !!les medicaments ne font plus d'effets; quand on rencontre nos specialistes a nantes il n'y a plus rien a esperer !!que de le voir diminuer petit a petit
il ne peux plus parler et commence a faire des fausses routes quand il mange
lui qui voulait mourir il y a 7 ans car il ne voulait pas etre dependant
alors les medicaments !!quand ils sont bien on devrait tout faire pour que les malades en ai
j'aimerai que tous ces gens qui dirigent la distribution soient concerner par cette maladie
une conjointe et adherente du g p m l

Écrit par : jeanne | 09/05/2015

Un parkinsonien doit être traité, évidemment par des produits précis, mais, à mon avis de MG très investi dans ce domaine neurologique, surtout accompagné et AIDÉ par les KINÉS, ORTHOPHONISTES, ERGOTHÉRAPEUTES et autres aptes à le soulager quelque peu des symptômes non-moteurs de la maladie: vertiges, douleurs arthro-musculaires, troubles de la voix, de l'écriture et de la déglutition, déformations vertébrales ( camptocormie) et des voutes plantaires…les médicaments ne peuvent tout soulager, c'est là le rôle des para-médicaux, rôle souvent ignoré ou nié malheureusement par certains intervenants.
Quant aux ruptures de stocks de produits, bizarrement considérés par les Autorités comme ayant un faible pouvoir médical et donc oubliés et non remboursés, il faut comprendre qu'en matière de SANTÉ, notre pays se comporte plutôt comme les pays "bananiers": l'intérêt financier d'abord, la santé…après!

Écrit par : Gabriel-Claude | 05/06/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique