logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/05/2015

« On ne meurt pas comme ça » de Charlotte Fouilleron

A51j8j-3eK6L._SY344_BO1,204,203,200_.jpglors que le test de dépistage du cancer colorectal nouvelle génération va enfin arriver dans nos pharmacies, Charlotte Fouilleron publie un livre plein de sensibilité qui raconte son parcours contre cette maladie. « Si la moyenne d’âge du cancer du côlon est de 65 ans, c’est grâce à moi » lance-t-elle bravement, du haut de ses 37 ans. Et c’est avec l’énergie de la jeunesse qu’elle décide de faire bouger le regard des « non malades » sur ce cancer encore tabou.

Non qu’elle détaille dans le menu les traitements et les opérations. Elle parle bien sûr des étapes-clefs du diagnostic, des traitements, la fatigue et le reste. Mais ce qui intéresse cette journaliste coquette et enjouée, c’est plutôt l’interaction avec ses proches : sa famille, ses amis, les équipes médicales qui l’accompagnent sur le chemin de la guérison. Il y a sa mère, qui se rend disponible, aimante, capable de la secouer lorsqu’il le faut, et de l’encourager, toujours. Son père, présent dans l’ombre, solide aussi. Les bonnes copines qui apportent la légèreté dès que c’est possible. Les médecins qui lui parlent parfois avec tact, mais pas toujours. Les détails auxquels elle s’accroche, comme les petites marques de féminité de sa cancérologue qui la rendent plus humaine à ses yeux. Les « amis » indélicats, à fuir avant qu’ils ne vous plombent un peu plus. Et l’espoir d’un avenir meilleur, pour elle la quête de l’amour malgré les obstacles de la maladie…

Ce récit plein d’optimisme est un réel message d’espoir pour tous ceux qui ont été ou sont confrontés, directement ou pas, à l’épreuve du cancer. Car on en sort souvent guéri, du cancer, parfois même plus fort, et toujours différent de celui ou celle que nous étions dans la vie d’avant…

Chez la femme, le cancer du côlon est le deuxième le plus fréquent, après le cancer du sein, avec 19000 nouveaux cas par an. La survie à 5 ans est de 94% lorsqu’il est diagnostiqué au stade 1. Une raison de plus de ne pas passer à côté de ce dépistage désormais plus simple et plus fiable. « Charlotte parle du cancer d’un ton drôle, impertinent et vrai » confirme sa cancérologue, le Dr Frédérique Maindrault-Goebel qui signe la post-face. Elle conseille sa lecture. Moi aussi.

« On ne meurt pas comme ça » de Charlotte Fouilleron Ed Max Milo - Mai 2015 - 18€

Commentaires

EN 1994 PRESENCE DE SANG DANS LES SELLES.DEPISTAGE PAR COLOSCOPIE.DEBUT DE CANCER.OPERATION 20CM DE COLON ENLEVE+7 SEANCES DE PERFUSION+25 SEANCES DE
RADIOTERAPIE.SUIVIE TOUS LES 5 ANS COLOSCOPIE,TOUS LES 2 ANS SCANNER.TOUT VA BIEN.
J'AI 77 ANS .TOUJOURS SUIVI EN NOVEMBRE COLOSCOPIE ET SCANNER MARQUEURS.CELA FAIT
20 ANS.VIVE LE DEPISTAGE PRIS A TEMPS ON GUERIT.

Écrit par : NARBONNE | 10/05/2015

Oui on peut bien vivre ,avec un début de cancer cholorectal,à condition de surveiller régulièrement: une " coupe de cheveux interne...",c a dire éliminer les polypes tous les 2 ou 3 ans,plus une bonne hygiène de vie ...et tout va bien. Rester actif et avoir des objectifs,à commencer par penser à soi et à ses proches...La vie est belle,et trop courte...profitons en , Portez vous bien . Milou d'Armor

Écrit par : Gueguen | 13/05/2015

Merci de vos témoignages, et bonne santé à vous! Agnès Duperrin

Écrit par : Agnès Duperrin | 19/05/2015

Super sympa votre blog. BRAVO

Écrit par : Nora ANSELL-SALLES | 19/05/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique