logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/08/2015

De la couleur !

Dimages.jpgans une interview publiée par nos confrères des Inrock, le Dr Eric Gallois, psychiatre au Centre hospitalier de Montargis, propose un traitement inattendu de la dépression… Il se souvient avec nostalgie du temps où, dans les années 70, les routes étaient recouvertes d'une fine couche de graviers locaux. Elles étaient roses dans sa région, donnant à la ville et aux trajets en voiture des couleurs et des reflets. « Le sol est notre cinquième façade. Les nuits d’hiver, sous la pluie, ces routes reflétaient une certaine luminosité. Elles n’inspiraient pas de peur ni d’angoisse. Il y a une dimension esthétique qui apaise, » affirme-t-il. Et puis il a été décidé (par qui? comment?) pour des raisons sans doute économiques plus que techniques de ne plus utiliser les gravillons colorés.

L’impact de la couleur et de la lumière sur le moral n’est pas une découverte, il existe des lampes à forte intensité lumineuse destinées à lutter contre la dépression saisonnière. Mais le rôle du noir foncé du bitume sur le psychisme ne m’était encore jamais apparu ainsi. Or elles sont partout autour de nous, ces routes, que nous marchions, que nous pédalions ou que nous roulions! « Les routes sombres sont des îlots de chaleur qui peuvent entraîner une augmentation de 10 à 20 degrés par rapport à un sol clair, et en plus de l’impact écologique cette perte de luminosité a des conséquences sur l’humeur. Elle induit l’angoisse et l’état dépressif » affirme le psychiatre.

C’est que l'homme avec un grand H à besoin de couleur et de variété. Quand les couleurs sombres envahissent son environnement, insidieusement, il souffre. Dans quelques jours, rentrée oblige, les jolies robes d'été et les chemises claires risquent de céder la place aux couleurs sombres, le mouvement est déjà amorcé dans les transports parisiens. De moins en moins de rouge, jaune, bleu ciel ou rose, de plus en plus de noir, vert bouteille et bleu foncé. Et si cette année nous bichonnions la multichromie, pour nous et pour ceux qui vivent avec nous? Et si choisir des tenues joyeuses et ajouter un peu de rouge sur les lèvres faisait partie de nos armes contre la morosité, aussi sûr que profiter de la lumière de septembre nous aide à faire le plein de vitamine D?  La « femme coquelicot », cette jolie histoire d’amour d’une septuagénaire pétillante contée par Noëlle Chatelet ne disait rien d’autre… C'est aussi le choix d'Iris Apfel, ici en photo, 93 ans, la femme d'affaire la plus branchée de la planète selon Le Figaro Madame. Demain, promis, je m’habille comme elle couleur fleurs de printemps!  ima 2ges.jpg

Commentaires

oui,dans ce contexte de dépression économique, de naufrage des valeurs morales,le chatoiement des couleurs repousse la dépression, la morosité ! La couleur est un hymne à la vie ; porter des couleurs nous fait retrouver une part de notre enfance ,et d'ailleurs les tout-petits me sourient souvent car je porte toujours de belles couleurs franches,rouge,Orange,turquoise, bleu électrique, fuchsia !!
Pour moi c'est vital !
Le noir est l'absence de couleurs,c'est l'appel de la mort,du renoncement, de la dépression, alors il pleut sur la ville et on pleure sur sa vie !
Porter et s'entourer de couleurs, c'est dire oui à l'arc-en-ciel de la Vie et vibrer en harmonie avec la Création

Écrit par : bizot | 28/08/2015

Merci à Bizot pour ce joli commentaire, aux couleurs de la poésie.

Patdechat

Écrit par : Patdechat | 28/08/2015

moi aussi je m'habille souvent avec des couleurs et je réserve le noir uniquement l'hiver, lorsque je vois des jeunes habillés tout en noir hiver comme été cela me démoralise
cela me rappelle mes grand mères qui étaient toujours habillé de noir car elles avaient perdu
leurs maris à la guerre de 1914 et lors de la perte de mon frère ma mère nous obligea à mettre un manteau noir (1956) après elle changea et je la vis habillé de couleur foncé lors du décès de
ma sœur à 28 ans, elle se modernisa, enfin c'est mon avis

Écrit par : mailliet | 01/09/2015

le noir en général est aimé par les jeunes, personnellement je n'aimais que cette couleur jusqu'à la cinquantaine j'étais en noir , je trouvais ça classe !!! et puis un jour je me suis rendu compte que cette couleur me vieillissait terriblement et j'ai rajouté du blanc et au fil des années j'en ai tellement rajouté que maintenant c'est ma couleur , j'avoue ne pas aimé les roses, bleus etc... mais ainsi ça me convient, par contre dans mon enfance , ma jeunesse ma mère et ma grand mère n'ont porté que de la couleur jamais de noir, du bleu quand il y avait un deuil , la couleur a toujours été très présente autour de moi

Écrit par : crucia | 13/09/2015

Bonjour
Je n'ai AUCUN vêtement noir. Je hais cette couleur. Ça me rappelle trop les vieilles dames quand j'étais jeune.

Pour moi le noir = très très vieux, ridé fané, fin de vie. Je ne porte que des couleurs pastel et même vives, du rouge, jaune, rose, j'adore et on me dit que ça me va bien et ça me donne un air gentil et agréable à regarder.

On peut être habillé très chic en couleurs. Les jeunes sont moches en noir. Mes filles ne portent jamais de noir non plus.

Même pour des obsèques, je ne m'habille pas en sombre.

Écrit par : Corinne | 21/09/2015

pour moi, l'harmonie des couleurs est essentiel, j'aime trop la musique qui est une source d'équilibre pour moi , pour supporter des couleurs "qui se heurtent " ...mais ceci n'est pas valable pour tout le monde....Bach avait sans doute le goût des couleurs !

Écrit par : monteil | 24/09/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique