logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2015

Ecœurée… et rassurée : deux histoires vraies

Uautocollant-handicape-1-copie-298x300.jpg5_conseils_pour_conserver_ses_medicaments_cet_ete.jpgne fois nest pas coutume, je voudrais partager aujourdhui deux anecdotes liées à deux histoires qui viennent de m’être racontées.

La première ma véritablement écœurée. Elle me vient dune amie handicapée, reconnue comme tel, qui bénéficie donc dun macaron à poser sur son pare-brise afin de pouvoir utiliser les places réservées pour des personnes comme elle, à proximité de chez elle. Voilà quun jour, elle retrouve son pare-brise explosé, et fffuuuittt, plus de carte handicapé. Elle rage, bien sûr, et encore plus lorsque la mésaventure se reproduit quelques temps plus tard : disparu à son tour le nouveau macaron. Et puis la carte est retrouvée, au milieu de plusieurs autres. Comme elles sont nominatives, il est facile de savoir à qui elles appartiennent. Le fait de les retrouver groupées indique quil sagit dun trafic, expliquent les policiers à mon amie. Elles se négocieraient 500€lunité. Honte à ceux qui volent ce qui permet dadoucir la vie de personnes pour qui se déplacer est compliqué et fatigant, et double honte à ceux qui achètent ces cartes et rendent ce commerce possible. « Tu veux prendre ma place ? Prends mon handicap », disait une campagne de sensibilisation au handicap. Toujours dactualité, hélas

Ma seconde histoire, elle, a de quoi mettre le sourire aux lèvres pour toute la semaine. Racontée par sa petite-fille ravie, cest celle dune dame de 90 ans passés, bloquée chez elle dans un lit médicalisé, en total perte dautonomie en raison dune accumulation de problèmes de santé. Voilà quun nouveau médecin généraliste passe ses ordonnances au crible, taillant à la hache dans la liste bien trop longue des multiples traitements prescrits. Et miracle ! À la dernière visite, ma cousine et sa grand-mère reprennent un vrai dialogue : la dame nest plus confuse, elle a repris des forces et de la conversation et dit avoir limpression de sortir de plusieurs années de brouillard. Elle parle même dune sensation de « coma ». Cest lillustration parfaite des recommandations des autorités de santé, la démonstration que: « prescrire moins et prescrire mieux » apporte une vraie qualité de vie ! Passez le message ! 

Commentaires

Merci pour vos messages .j.ai.eu les mêmes histoires autour de moi .j.ai moi. Même des histoires à raconter.a bientôt. Joëlle

Écrit par : altieri | 06/10/2015

Bonjour
J'ai moi aussi un macaron d'handicapée sur ma voiture. Je ne me gare pas systématiquement sur les places handicapées, ça dépend de mon état physique du moment.

un jour j'étais bien garée sur une de ces places avec mon macaron. Je reviens de mes courses, et une dame m'attendait dans sa voiture, sur une place handicapée aussi puisqu'elle l'était, et m'injurie de sottises, en me disant que je ne montrais aucun signe d'handicap, que j'avais extorqué ma carte, etc, etc.... J'ai une voiture automatique justement pour mieux conduire et parce que mon handicap ne se voit pas toujours.

Vous voyez : même entre personnes handicapées, il y a des jalousies. Incroyable !!

Je l'ai laissée m'injurier et je suis partie. Quand on est bête, c'est vraiment inné !

Écrit par : corinne | 06/10/2015

Ma belle soeur est lourdement handicapée . Elle aussi se gare sur les places réservées mais il faut encore pouvoir se déplacer pour atteindre l 'endroit souhaité . Elle avait un fauteuil roulant électrique mais encore faut-il que le trottoir ne soit pas occupé par une voiture "normale " posée en travers du passage Ce jour là , son fauteuil a basculé du trottoir dans un dévers , la place laissée par la voiture n'autorisant qu'un étroit passage , trop étroit . Fauteuil cassé , 2 bras dans le plâtre et ... pour les assurances personne de responsable : elle aurait dû passer sur la route plutôt que tenter de faire le tour du véhicule . L'automobiliste n'a même pas eu une amende pour stationnement abusif !!!!

Écrit par : domino | 06/10/2015

Ma mère est handicapée, et je suis sensible au problème de stationnement ...
A quand une campagne de verbalisation pour rappeler aux tricheurs que ces places leurs sont INTERDITES. Dans les centres commerciaux, quand je vois certaines personnes qui occupent les places" handicapées" : fringants V.R.P, jeunes familles (Mme en talons aiguilles et gamins qui courent partout) jeunes (style cités ) qui dansent en marchant ds leurs baskets, je suis ecoeurée!

Écrit par : Nanou | 06/10/2015

Bien sûr, énormément de problèmes en France avec le handicap (places et macarons)
la meilleure, lorsque j'ai demandé une place réservée dans le bus, la gentille dame
m'a répondu que j'étais à abattre. Elle avait la soixantaine. Les mentalités des êtres dits
"civilisés" sont lamentables

Écrit par : MULLER | 06/10/2015

Bonjour,
A propos de la seconde histoire, je peux vous certifier que ce qui arrive à cette dame, n'est pas un cas isolé.
J'ai moi-même alerté les différents spécialistes-prescripteurs pour une personne de moins de 60 ans, en leur signalant la liste de 52 médicaments qu'elle avait à prendre au courant de la journée.
Il s'avère qu'aucun d'entre-eux n'avait connaissance du traitement prescrit par le médecin généraliste. Certains médicaments faisaient double-emploi, quand à d'autres, ils étaient d'associations dangereuses.
Sur l'écran des prescriptions à la Caisse d'Assurance Maladie devait pourtant figurer le nombre gigantesque de médicaments délivrés par la pharmacie et le nombre affolant de consultations.
Un signalement aurait été plus que nécessaire.
Je dois préciser que deux médecins-spécialistes m'ont chaleureusement remerciée de l'information donnée, avec la liste du traitement faxée. Ils ont considérablement réduit cette liste, en transmettant un courrier au médecin généraliste. Cette dame, devenue durant toutes ces années droguée à ces substances, a eu beaucoup de mal à accepter sa nouvelle situation.

Écrit par : Fabiola | 06/10/2015

hélas!!j'en ai fait la triste expérience et n'ai pas encore retrouvé tous mes moyens.

Écrit par : richelle | 31/10/2015

je suis handicapé, pas encore en fauteuil je suis atteint de Fibromyalgie, ce qui me rend la vie difficile, mais comme cela ne se vois pas les dit civilisés ont un manque de considération pour les autre, et comme il y-a de plus en plus de voiture cela va devenir un réelle problème si j'ai le malheur de revenir tard ma place handicapé est prise par des gens sans scrupule, et le nombres de cas ne fera qu'augmenter on a pas fini d'en voir des incivilités, le comble on ai dans le pays des droit des homme alors !

Écrit par : ANGRAND Francis | 08/10/2015

Merci pour ces témoignages, l'handicap est un sujet primordial pour le savoir vivre ensemble.

Écrit par : Kari | 27/10/2015

Ma mère à une carte d'invalidité. Placée trop loin de son appartement elle doit enjamber un talus. Elle a demandé à son bailleur promologis de revoir ce problème. La réponse à été oui Mme cela vous coûtera 150€ par mois.pouvoir public ils ont tous le culte bien assis sur leur fauteuil et je dirai dans leur voiture et ils font de la course à pieds chaque RTT.Souhaitons pour eux que cela continue !
.

Écrit par : COSETTE | 17/03/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique