logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/10/2016

Cholestérol le grand buzz : et bien dansez maintenant !

CStatine-850x450.jpgholestérol le grand bluff, cholestérol le grand buzz… Quel succès ! Dans les familles, dans les cantines, sur twitter ou facebook, que celui qui n’a pas été interpellé sur ce documentaire lève le doigt ! C’est que le reportage méthodique, diffusé sur Arte le 18 octobre et visible pendant un mois en replay, appuie là où ça fait mal. Il aura permis à chacun de mesurer à quel point le dossier « Cholestérol » a des racines anciennes et profondes. La diabolisation du gras depuis des décennies, alors qu’il est aujourd’hui établi que le rôle du sucre dans les maladies cardio-vasculaires a été largement oublié, la sous-estimation du poids des facteurs de risque – tabac, sédentarité…–, et l’absence d’études véritablement fiables –sans qu’une partie de patients à problèmes sont écartés par exemple – explique pourquoi chacun est aujourd’hui tenté de devenir lui-même un expert en matière de cholestérol.

Une fois de plus, c’est la preuve que nous avons besoin d’études menées par des experts indépendants, et non pas liés à l’industrie agroalimentaire ou pharmaceutique. Connaître l’intérêt d’un traitement, c’est indispensable, tout comme mesurer ses limites. Cela garantit aux usagers de santé de suivre leur traitement en connaissance de cause, avec les interrogations qui subsistent, les doutes, la prise en compte des effets secondaires possibles. Une information complète rend possible une décision éclairée, évite à la fois d’attendre des miracles là où il n’y en a pas et de céder à la diabolisation. C’est une excellente chose. Ce documentaire, qui rend compte de l’histoire de la prise en charge du cholestérol est en ce sens un pas dans cette voie, même si la complexité du sujet rend toute vulgarisation périlleuse.

Dans cet océan d’interrogations et pour faire face au risque de se tromper d’option – passer à côté ou abandonner un traitement qui pourrait nous faire du bien, voire nous sauver la vie, ou au contraire médicaliser un non-problème, le patient a besoin de repères comme ceux que nous donnons ici,avec deux certitudes.

La première : avant toute prescription, une discussion franche avec le médecin, s’il dispose d’une information complète, doit nous permettre de quitter le cabinet médical en ayant compris la prescription ou l’absence de prescription.

La seconde : notre corps en général et notre cœur en particulier ont besoin d’une activité physique régulière, d’une alimentation variée  raisonnable en quantité, sans trop d’alcool et sans tabac du tout. Marcher d’un bon pas une heure par jour, jardiner, prendre les escaliers, danser, se régaler des fruits et légumes de saison cuisinés maison, et voilà qu’un bon nombre de personnes n’auront plus à s’inquiéter de leur cholestérol. Cela vous semble banal ? Vous avez l’impression de lire les conseils santé de Notre Temps ? C’est vrai, nous revenons sans cesse aux fondamentaux. Mais avec la certitude que, oui, ces mesures-là, si accessibles à chacun de nous, sont vraiment les plus efficaces. Et c’est une bonne nouvelle non ? 

Commentaires

Tout à fait d'accord avec cette note,bravo

Écrit par : heraime | 29/10/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique