logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/02/2017

Sleepbox, pour la paix des ménages même avec apnée du sommeil !

apnee.jpgIl ou elle ronfle magistralement et surtout enchaîne les pauses respiratoires si angoissantes pour le conjoint qui tente de dormir dans l'autre moitié du lit? C’est peut-être une apnée du sommeil. Ce trouble n'est pas seulement une source d'insomnie pour le partenaire, c’est aussi une maladie aux conséquences sous-estimées. Car l'enchaînement des micro-réveils, indispensables pour redonner au corps l'ordre de respirer, épuise le patient. En privant le cerveau d'oxygène, ces apnées multiplient par cinq le risque d'hypertension artérielle et d'accident vasculaire cérébral, par quatre l’arrivée d’un diabète de type 2, par 2,6 la probabilité de faire une dépression, et par 15 (je l’écris en toutes lettres : quinze) les accidents de la route, rappelle le professeur Jean-Louis Pépin, professeur de physiologie au CHU de Grenoble. Ce n'est pas rien! 20% des 45/65 ans et 30% des plus de 65 ans sont concernés.

La parade est connue et efficace: porter pour dormir un masque nasal ou noasobuccal relié à un tuyau par lequel de l'air est propulsé de façon à maintenir ouvertes les voies respiratoires. Finis les ronflements. Fini les pauses respiratoires. Le cerveau enfin bien oxygéné peut se reposer, et la vie reprend des couleurs.

Ça, c'est dans le monde idéal.

Dans la vraie vie, non seulement la majorité des personnes souffrant d’apnées du sommeil ne sont pas traitées, mais même celles qui disposent de l'appareil ne l'utilisent pas toutes, loin de là. Certaines refusent carrément de le garder chez elles. Une des explications est que, si les machines ont fait de gros progrès en termes de niveau sonore, elles continuent à donner à la chambre à coucher un air d’hôpital. C’est loin d’être un atout pour la vie de couple et pour le moral ! « Pour être utilisées, les appareils doivent faire envie et démontrer qu’ils améliorent la qualité de vie », insiste le Dr Marc Sapène, pneumologue.

Voilà qui explique sans doute l’enthousiasme de plusieurs de mes amis (dont j’ignorais pour certains qu’ils avaient recours à ce type d’appareil) à qui je parlais de l'initiative de Sefam. Cette start-up de Nancy a décidé de moderniser l'objet. Le désigner français Philippe Starck a relevé le défi dans l’enthousiasme avec l’espoir d’aider à lutter contre la honte liée à l’utilisation de l’appareil –il parle de « dé-hontiser » la machine.

OUvS1AZTg2VkUde91OMh.jpgL'appareil qu’il a conçu, baptisé Sleepbox, ressemble plus à un gros radio réveil qu'à un appareil d'hôpital. De couleur noire (il devrait bientôt exister en blanc, voire en d'autres couleurs), il remise à l'arrière de la machine les entrées des tuyaux, pour plus de discrétion. Le tube a pris une couleur translucide noir et gris, plus chic. Voilà pour le design. Côté modernité, bienvenue dans le monde de l’informatique : le dispositif recueille les données (temps d’utilisation, fuite d’air éventuelle, pression…), fait des statistiques, ce qui permet de mesurer et d’améliorer son efficacité. Ces données récupérables par blue tooth sur un smartphone, visualisables en couleur (vert : tout va bien, orange : moins bien…) peuvent être partagées avec le médecin. 

Pour le patient, aucuns frais, comme les autres appareils de pression positive continue, celui-ci est inclus dans le forfait de prise en charge de l’Assurance maladie. Il suffit de le demander au prestataire chargé de l’équipement. Un coup de pouce pour se motiver et mieux observer le traitement. Ce n’est peut-être pas la peine d'attendre la prochaine Saint Valentin pour le tester ?

Commentaires

je suis tributaire d'un appareil contre l'apnée du sommeil, depuis 4 ans ! je le mets régulièrement et m'en trouve TRES BIEN : je ne m'endors plus dans la journée comme je le faisais avant d'être appareillée(je lisais, je faisais des mots croisés, et d'un seul coup, je m'endormais)
l'ennui, c'est que la VISITEUSE ne vient plus qu'une fois par an pour faire ses contrôles: la SECURITE SOCIALE a donné des ordres .... tant pis s'il y a des fuites, il faudra attendre le jour convenu et j'aurai bien aimé être appareillée avec une des dernières nouveautés !!!

Écrit par : Mme Nicole DITTE | 19/02/2017

Très satisfait, indispensable contre l'apnée et la fatigue. Je ne peu plus m'en passer Il a changé ma vie. Faite le test chez un pneumologue.je ne suis pas médecin mais cela peu vous changer la vie.
Plus mal à la tête et pas fatigué le matin
1 heure de sport tout les jours
En meilleurs forme qu'à l'âge de 50 ans (72 actuellement)
Mon coeur et ma tête remercie l'appareil.

Écrit par : Moquet | 19/02/2017

JE M INTERESSE A LA PPC CAR ON VIENT DE ME CONFIRMER UNE APNEEE. MAIS JE NE SUPPORTE PAS L APPAREIL...ET EN PLUS JE CULPABILISE DE NE PAS L UTILISER COMMENT TROUVER UNE SOLUTION ...

Écrit par : sagniez | 19/02/2017

"apneiste" depuis 5 ans,j'ai essayé dans un premier temps la mep d'un masque que j'ai dû abandonner ne supportant pas la pression sur le visage;on m'a proposé alors une orthèse mandibulaire de chez Somnomed qui m'a parfaitement convenu depuis.;par contre la prise en charge par l'assurance maladie est limitée.Je vous conseille de passer par une clinique du sommeil car il faudra passer un test qui précedera la demande de prise en charge.
Bon courage !

Écrit par : Gerst | 20/02/2017

Merci pour vos témoignages, en effet il faut trouver l'appareil adapté et l'utiliser chaque nuit, cela sauve la qualité de la journée (on est enfin reposé au réveil!) et évite bien des complications médicales. Pour Gerst: et si vous demandiez à essayer un autre appareil, qui vous conviendrait mieux, parce qu'il a une autre forme, qu'il épouse mieux votre visage, qu'il fait moins de bruit...? C'est l'utilisateur qui décide du type d'appareil, et vous pouvez demander à en changer, l'assurance maladie le prend en charge quel que soit la marque. Bon test!

Écrit par : agnès Duperrin | 21/02/2017

Agé de 62 ans, je suis "apnéiste" depuis presque 20 ans, j'ai eu diverses "machines"; les premières étaient imposantes et bruyantes. Le matériel s'est très nettement amélioré depuis et se révèle plus discret, à défaut d'être silencieux. Personnellement, je ne peux m'en passer, même lorsqu'il m'arrive de faire une sieste. C'est devenu "automatique". Le seul inconvénient à l'utilisation est lorsque vous êtes enrhumé (quand on porte un masque nasal comme moi).
Je suis ouvert à toutes les nouveautés et cet appareil sleeepbox semble en effet très "design"et un peu moins "gênant" quand des étrangers pénètrent dans notre chambre et s'interrogent de trouver là ce curieux appareil.
Par ailleurs, sur le plan de la prise en charge, j'ai la visite d'un infirmier 3 fois par an.
Je conseille à toutes les personnes qui se trouvent dans cette situation de consulter un pneumologue (je suis convoqué une fois/an)et je n'ai jamais eu aucun problème de prise en charge "Sécu". Chaque trimestre, je reçois un chèque certes modeste (moins de 40 €) pour remboursement de l'électricité utilisée dans l'utilisation de cet appareil.

Écrit par : LE BACHELIER | 21/02/2017

et la location de l'appareil est prise en charge également...

Écrit par : agnès Duperrin | 27/02/2017

et la location de l'appareil est prise en charge également...

Écrit par : agnès Duperrin | 27/02/2017

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique