logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/09/2017

Belle pendant le cancer avec ma Franjyne

CLesFranjynes_IlanDehe-181-5233.jpg’est l’histoire d’une jeune Niçoise de 27 ans, Julie Meunier, bien décidée à rester chic alors que les traitements contre un cancer du sein font tomber ses cheveux. Un turban, c’est bien, avec quelques cheveux s’échappant de l’étoffe, c’est encore mieux : voilà Julie qui s’entraîne à nouer ses turbans de différentes façons, bidouillant un système pour fixer quelques mèches en guise de frange. « J’ai mis au point 7 styles de nouages, un par jour: ça rythme la semaine, comme je pouvais le faire avant en alternant les coiffures », pointe la jeune juriste qui se reconnaît comme une artiste contrariée. Ses créations plaisent sur les réseaux sociaux où ses sœurs de combat et elle se soutiennent. Le bouche-à-oreille a démarré. Après 24 chimio, 2 chirurgies, 40 séances de radiothérapie, Julie se lance dans la production de ses « Franjynes », des turbans à franges, grâce à une opération éclair de crowfunding. « J’ai récolté 35 000€ en quarante-cinq jours grâce à 1000 contributeurs, la preuve qu’il y avait un besoin ! », confie-t-elle avec des étoiles dans la voix.

C’était il y a moins d’un an. Commercialisées depuis le début de l’été 2017, les Franjynes connaissent un beau succès : 300 turbans vendus dès le premier mois - il faut dire que la frange coûte seulement 50€ et le turban 45€, soit 95€ au total entièrement pris en charge par la Sécurité sociale. Bien moins chère qu’une prothèse capillaire (compter de 300 à 3000€ l’unité). Plus fun aussi ! Modèles femme ou enfant, de 5 à 80 ans... toutes sont séduites. Le Canada, la Belgique, la Suisse et l’Allemagne en demandent à leur tour. Julie, désormais sortie des traitements lourds, continue d’animer bénévolement des ateliers de nouage dans les hôpitaux, tout en préparant une nouvelle collection « spéciale repousse » pour accompagner les femmes après leurs traitements. Elle participe aussi à la rédaction du magazine Rose, pour partager ses secrets de beauté avec les femmes en lutte contre un cancer. « Garder le moral, c’est essentiel pendant la maladie. En restant belle c’est plus facile » confie-t-elle. Julie reçoit régulièrement les photos de ses clientes-compagnes, voici celles d'Annick 61 ans en turban bleu, d'Évelyne 70 ans en turban rouge et de Laurence 46 ans en turban bleu. Si jolies!

À commander sur www.lesfranjynes.com Les Franjynes existent en blond, brun, châtain, roux… avec plusieurs modèles de turbans. La frange vient d’Asie, le turban est fait au Portugal, en coton doux ou jersey, bientôt en coton bio. La communauté de Julie s'étend sur Facebook Instagram et Tumblr

1.jpg2.jpg3.png

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique