logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/10/2017

Le jour où ça m’est arrivé

Le-jour-ou-ca-m-est-arrive.jpg« Ça », ça ne m’est pas arrivé à moi mais à elle comme à bien d’autres, même si chaque histoire est unique. Ça, c’est une mauvaise nouvelle dont elle, Martine Legrand, 62 ans, se serait bien passé. Mais voilà, comme ça lui est arrivé et qu’elle a les mots pour en parler (avec clarté, élégance et humour), elle a finalement décidé de remplir les petits carnets offerts par sa fille pour raconter ça, un cancer du sein, et il faut l’en remercier. Membre du jury du prix littéraire Paroles de patients qui récompense depuis 2007 des récits de malades, je lis beaucoup de témoignages, et je suis particulièrement reconnaissante à Martine Legrand d’avoir partagé son expérience.

Merci d’avoir raconté la façon dont le diagnostic vous tombe dessus, le parcours médical dont on ne perçoit pas toujours précisément les détails même quand c’est votre corps qui est manipulé. Merci d’avoir fait comprendre à quel point les relations humaines sont importantes dans cette aventure dont on se serait bien passé. J’en sors plus convaincue que jamais qu’un second avis médical est une option à toujours envisager avec sérieux, que faire remarquer à un soignant maladroit qu’il est maladroit, à une secrétaire indélicate qu’elle est indélicate et à une manipulatrice qu’elle doit expliquer son geste avec précision avant de passer à l’acte, bref que la confiance se mérite et ne se décrète pas même dans un centre de soin prestigieux. Ne pas se taire, parce que c’est la seule façon de faire bouger les choses et de permettre aux patients suivants d’être mieux accompagnés. La force avec laquelle, mine de rien, l’auteur a traversé l’épreuve est contagieuse: lire ce livre, c’est en quelque sorte se donner la chance de mieux réagir le jour J, si ça devait nous arriver à nous aussi.

Le jour où ça m’est arrivé, Martine Legrand, ed Carnets Nord 2017, 14€

Commentaires

il faut ouvrir les yeux de ceux qui ne sont pas attrapé par cette maladie.
Mon cancer de sein m'est tombé dessus en 2003 alors que j'étais controlé régulièrement,j'ai tout subit la chimio, la radiothérapie et j'ai du arrété la chimio en cours de route. Je pensait m'en etre sortie en 2014 récidive aux poumons et au vertèbres cervicales, trois ans de traitement avec les effets secondaires et cette année encore récidive au meme endroit avec un nouveau traitement toujours avec les effets secondaires, les conseils accroche-toi vous disent les amis, mais eux vous lachent, on vous ignorent, car vous ne pouvez pas suivre le mème rythme et c'est très dur a accepter car vous ne les interressez plus, on ne peu compter que sur soit-meme.Il faudrait que toutes les communes fassent des réunions a grande echelle et obliger ceux qui ne sont pas touchés
a assister a ces réunions et leur faire comprendre que le cancer n'est pas contagieux.

Écrit par : alexanian | 09/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique