logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/03/2018

Revue de presse junior

9782823857023ORI.jpgC1 BD qui fait du bien.jpg

9782823851922ORI.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Parler de santé avec de jeunes enfants, ce n’est pas toujours facile, et le support d’un bon livre s’avère parfois précieux. Le hasard a fait que je viens de lire en quelques jours quelques ouvrages bien faits sur des thèmes très variés qui méritent un petit coup de projecteur.

Pour les jeunes lecteurs (à partir de 8 ans), un conte venu d’Angleterre nous entraine sur les traces de Casper, un jeune garçon bien décidé à combattre l’étrange mal qui empêche son père de sourire, de travailler, de manger. Venus de la forêt voisine, des animaux doués de parole l’accompagnent dans son aventure contre Yoot, le terrible esprit du désespoir. Parfaitement déculpabilisant, plein de poésie et de sagesse et sans aucune mièvrerie, ce livre accessible dès 8 ans met en image les troubles de l’humeur avec tact et intelligence. Signé par un journaliste de la BBC, Horatio Clare, délicatement illustré par Jane Matthews, «Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper» est publié chez Pocket jeunesse (en librairie le 15 mars 2018, 13,99 euros).

Le second ouvrage est une bande dessinée qui s’adresse aux enfants malades. Un collectif d’auteurs (ZEP, Julien Neel, Tebo…) a rassemblé des histoires courtes porteuses d’un message positif sur la maladie, l’hôpital, les épreuves du quotidien, qui mettent en scène des enfants, des infirmières, des médecins, des frangins et des copains. Leur point commun: l’humour, la compassion, et tout ce qui aide à vivre au mieux la vie au jour le jour. Les styles graphiques sont très variés, là encore aucune mièvrerie, les histoires amusantes. Cerise sur le gâteau, les ventes sont faites au profit de l’association Imagine for Margo mobilisée contre le cancer des enfants. «La BD qui fait du bien» est publiée chez Glénat, dès 6 ans (10 euros).

Le troisième (très) beau livre fait découvrir la méditation et la philosophe zen aux enfants, rien que ça! Les illustrations, signées Charlotte Des Ligneris, sont magnifiques, le texte aéré. L’album aborde des thèmes tels que la vie, la mort, la famille, l’amitié, la peur, les jours où tout va bien et ceux où rien ne va et propose des réponses simples et inspirantes et des exercices guidés pour prendre conscience des sensations de son corps et du monde autour de nous. Pour le Dalai lama, l’auteur «nous montre l’étroite relation entre la paix individuelle et la paix sur terre». «Questions d’enfants et réponses zen», de Thich Nhat Hanh, est publié aux Éditions Pocket jeunesse (15,90 euros)

En bonus, un petit livre destiné à mieux comprendre l’univers des bébés sourds. Il a été réalisé en collaboration avec l’institut national de jeunes sourds de Paris et une maman sourde et son bébé, sur le thème du babil en langue des signes en tant que langue maternelle. Pénélope, l’auteur, a suivi durant un an l’acquisition des tous premiers mots en langue des signes du petit Lenzo de ses 1 à 2 ans. En entrant dans l’intimité d’une famille, dans la relation mère-enfant, elle a assisté à la progression d’une sorte de « babil » en langue des signes, qu’elle retranscrit mot à mot dans ce livre «Parle avec les mains». Inédit. Édition Les grandes personnes 2018 (13,50 euros). @Agnès_Duperrincouv parle avec les mains.jpg

 

 biberon.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique