logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/09/2015

Santé et gros sous: et les statines dans tout ça?

cash-sante-aff1.jpgElle fait couler de l'encre, l'enquête de France 2 menée par Élise Lucet et diffusée lundi 14 septembre! Intitulée : "Santé: la loi du marché", elle est encore visible sur Internet. L'enquête dénonce dans certains hôpitaux des opérations non justifiées, notamment en urologie, destinées uniquement à faire entrer de l'argent dans les caisses. Cela ne concerne assurément pas la majorité des hôpitaux, et les établissements concernés auront surement loccasion de répondre à ces accusations, mais on comprend que cela fasse réagir. Elle aura permis de rappeler quen effet, les opérations de la prostate, puisque cest delles quil sagit, sont rarement justifiées après 75 ans.

Il y a aussi été question de ces médicaments prescrits sur la base d’études médicales dont certaines, affirment les journalistes, sont tronquées ou faussées.  L'exemple creusé par le documentaire concerne le Crestor, un médicament de la famille des statines prescrit contre le cholestérol. Ah les statines ! Pour leurs détracteurs, leurs effets secondaires possibles sont si graves que leur usage devrait être strictement limité, et carrément évité pour les personnes n'ayant jamais eu d'accident cardiaque, surtout passé 65 ans. Pour leurs défenseurs, elles sont le miracle de la cardiologie moderne. Au point qu’un médecin affirme dans le reportage rêver de donner cette molécule à tous les Français! Et voilà qu’il apparaît que ce médecin est grassement rétribué pour les laboratoires qui commercialisent ce traitement…

Le documentaire relance la polémique qui fait rage depuis des années dans le monde médical sur ce sujet d’autant plus sensible que ces médicaments représentent les traitements les plus prescrits, 342,8 millions d'euros en 2013 pour le seul Crestor, indique l’Assurance maladie sur son site. A nouveau, des voix s'élèvent pour pointer le danger de la molécule. À l'instant, dans une tribune, le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et auteur de plusieurs livres sur le sujet, dénonce cette famille de médicaments comme il le fait depuis 2007, affirmant que les statines "n'apportent que des risques et pas de bénéfices". Aux États-Unis des procès sont en cours contre ce traitement qui serait responsable d'une augmentation du nombre de personnes souffrant de diabète.

Cette affaire met mal à l’aise : si j’étais sous traitement, surtout en prévention primaire (sans avoir fait d’infarctus ou d’AVC), je crois que j’aurais envie d’en parler avec mon médecin au moment du renouvellement de l’ordonnance...

Le prochain magazine "Enquête de santé" diffusé sur France5 mardi 6 octobre à 20h40 posera la question "Le danger du cholestérol : mythe ou réalité ?" L'occasion sans doute de rappeler que les maladies cardio-vasculaires sont essentiellement liées à notre mode de vie, qu'en bougeant plus, en mangeant mieux et en se passant du tabac, il est possible de prévenir bien des infarctus et autres AVC. Passer à l’action, ce sera le thème des prochaines journées de la Fédération Française de Cardiologie, le 29 septembre prochain. Allez, je retourne marcher, pour le plaisir, et pour protéger mon cœur !

26/08/2015

De la couleur !

Dimages.jpgans une interview publiée par nos confrères des Inrock, le Dr Eric Gallois, psychiatre au Centre hospitalier de Montargis, propose un traitement inattendu de la dépression… Il se souvient avec nostalgie du temps où, dans les années 70, les routes étaient recouvertes d'une fine couche de graviers locaux. Elles étaient roses dans sa région, donnant à la ville et aux trajets en voiture des couleurs et des reflets. « Le sol est notre cinquième façade. Les nuits d’hiver, sous la pluie, ces routes reflétaient une certaine luminosité. Elles n’inspiraient pas de peur ni d’angoisse. Il y a une dimension esthétique qui apaise, » affirme-t-il. Et puis il a été décidé (par qui? comment?) pour des raisons sans doute économiques plus que techniques de ne plus utiliser les gravillons colorés.

L’impact de la couleur et de la lumière sur le moral n’est pas une découverte, il existe des lampes à forte intensité lumineuse destinées à lutter contre la dépression saisonnière. Mais le rôle du noir foncé du bitume sur le psychisme ne m’était encore jamais apparu ainsi. Or elles sont partout autour de nous, ces routes, que nous marchions, que nous pédalions ou que nous roulions! « Les routes sombres sont des îlots de chaleur qui peuvent entraîner une augmentation de 10 à 20 degrés par rapport à un sol clair, et en plus de l’impact écologique cette perte de luminosité a des conséquences sur l’humeur. Elle induit l’angoisse et l’état dépressif » affirme le psychiatre.

C’est que l'homme avec un grand H à besoin de couleur et de variété. Quand les couleurs sombres envahissent son environnement, insidieusement, il souffre. Dans quelques jours, rentrée oblige, les jolies robes d'été et les chemises claires risquent de céder la place aux couleurs sombres, le mouvement est déjà amorcé dans les transports parisiens. De moins en moins de rouge, jaune, bleu ciel ou rose, de plus en plus de noir, vert bouteille et bleu foncé. Et si cette année nous bichonnions la multichromie, pour nous et pour ceux qui vivent avec nous? Et si choisir des tenues joyeuses et ajouter un peu de rouge sur les lèvres faisait partie de nos armes contre la morosité, aussi sûr que profiter de la lumière de septembre nous aide à faire le plein de vitamine D?  La « femme coquelicot », cette jolie histoire d’amour d’une septuagénaire pétillante contée par Noëlle Chatelet ne disait rien d’autre… C'est aussi le choix d'Iris Apfel, ici en photo, 93 ans, la femme d'affaire la plus branchée de la planète selon Le Figaro Madame. Demain, promis, je m’habille comme elle couleur fleurs de printemps!  ima 2ges.jpg

02/06/2015

Dmla, glaucome... un n° vert spécial basse vision

P1010049.JPGElle est ophtalmologiste, elle s’appelle Françoise Gérin Roig et elle vient de m’appeler sur les conseils du Professeur Alain-José Sahel, le grand chercheur avec qui j'ai préparé le dossier santé de Notre Temps (Juin 2015) sur les innovations en ophtalmologie.

Elle a bien fait car cette femme passionnée a créé à Marseille l’Association de Réadaptation et réinsertion pour l'Autonomie des Déficients Visuels qui va désormais rendre de grands services à beaucoup de monde. Son centre d’appel et de conseils sur la déficience visuelle (CAC-DV), jusqu'ici en test dans la région Sud, est en effet désormais ouvert à toute la France. Et c'est une chance car nous manquions de ce type de service.

Notez bien ce numéro vert (gratuit d’un téléphone fixe), le 0800 013 010. Soutenu par le Conseil Général des bouches-du-rhône et la mutuelle Malakoff Médéric, il est accessible aux particuliers et aux professionnels, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h du lundi au vendredi. Au bout du fil, des spécialistes orientent, conseillent, encouragent la personne qui appelle parce qu'elle est confrontée à une perte visuelle brutale ou progressive, du fait d’une DMLA, d’un glaucome d'une rétinopathie ou toute autre affection retentissant sur la vision. Ou ses proches, si elle n’ose pas appeler elle-même. C’est un excellent moyen d’obtenir des informations sur les démarches administratives, les services d’accompagnement et de rééducation, les aides techniques et transports adaptés etc, avec, cerise sur le gâteau, un solide soutien psychologique. « Mon objectif est de faire connaître tout ce qui permet d’améliorer la vie des personnes déficientes visuelles et de les orienter au mieux. Notre centre d’appel apporte une réponse personnalisée», précise le Dr Gérin Roig.

Passez le message ! La-basse-vision.png

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique