logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/06/2015

Dmla, glaucome... un n° vert spécial basse vision

P1010049.JPGElle est ophtalmologiste, elle s’appelle Françoise Gérin Roig et elle vient de m’appeler sur les conseils du Professeur Alain-José Sahel, le grand chercheur avec qui j'ai préparé le dossier santé de Notre Temps (Juin 2015) sur les innovations en ophtalmologie.

Elle a bien fait car cette femme passionnée a créé à Marseille l’Association de Réadaptation et réinsertion pour l'Autonomie des Déficients Visuels qui va désormais rendre de grands services à beaucoup de monde. Son centre d’appel et de conseils sur la déficience visuelle (CAC-DV), jusqu'ici en test dans la région Sud, est en effet désormais ouvert à toute la France. Et c'est une chance car nous manquions de ce type de service.

Notez bien ce numéro vert (gratuit d’un téléphone fixe), le 0800 013 010. Soutenu par le Conseil Général des bouches-du-rhône et la mutuelle Malakoff Médéric, il est accessible aux particuliers et aux professionnels, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h du lundi au vendredi. Au bout du fil, des spécialistes orientent, conseillent, encouragent la personne qui appelle parce qu'elle est confrontée à une perte visuelle brutale ou progressive, du fait d’une DMLA, d’un glaucome d'une rétinopathie ou toute autre affection retentissant sur la vision. Ou ses proches, si elle n’ose pas appeler elle-même. C’est un excellent moyen d’obtenir des informations sur les démarches administratives, les services d’accompagnement et de rééducation, les aides techniques et transports adaptés etc, avec, cerise sur le gâteau, un solide soutien psychologique. « Mon objectif est de faire connaître tout ce qui permet d’améliorer la vie des personnes déficientes visuelles et de les orienter au mieux. Notre centre d’appel apporte une réponse personnalisée», précise le Dr Gérin Roig.

Passez le message ! La-basse-vision.png

10/12/2014

Dépister le glaucome en regardant la télévision?

CSeniors-des-problemes-de-vue-peuvent-provoquer-la-peur-de-tomber_exact441x300.jpgseniors+télé.jpg’est le type de test de dépistage dont on redemande : demain peut-être, il sera possible de regarder sa série préférée ou le journal du soir pour repérer un début de glaucome ! Cette maladie qui attaque silencieusement le nerf optique, le plus souvent après 40 ans, provoque une perte progressive de la vision. D’où l’intérêt de la dépister tôt.

Des chercheurs de la City University London soutenus par l’association caritative  Fight for Sight ont découvert qu’ils pouvaient identifier le glaucome en observant le mouvement des yeux d’une personne regardant une émission de télévision : le glaucome affectant la vision périphérique, la façon de regarder le petit écran est modifiée, une simple cartographie des mouvements occulaires suffit à la repérer. Des tests ont confirmé l’efficacité de cette technique qui pourrait être utilisée pour détecter la maladie mais aussi en assurer le suivi.

Serons-nous invités à regarder la télé au cabinet médical, ou pourrons-nous placer sur notre écran un petit boitier mouchard en guise de dépistage ? Le chercheur David Crabb, qui a suivi cette étude, ne le précise pas encore. Mais il a rappelé qu’un cas de cécité sur dix au Royaume-Uni est lié au glaucome, et une fois que les lésions sont apparues, elles sont irréversibles… Une petite séance de télé ce soir ?

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique