logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/06/2015

Dmla, glaucome... un n° vert spécial basse vision

P1010049.JPGElle est ophtalmologiste, elle s’appelle Françoise Gérin Roig et elle vient de m’appeler sur les conseils du Professeur Alain-José Sahel, le grand chercheur avec qui j'ai préparé le dossier santé de Notre Temps (Juin 2015) sur les innovations en ophtalmologie.

Elle a bien fait car cette femme passionnée a créé à Marseille l’Association de Réadaptation et réinsertion pour l'Autonomie des Déficients Visuels qui va désormais rendre de grands services à beaucoup de monde. Son centre d’appel et de conseils sur la déficience visuelle (CAC-DV), jusqu'ici en test dans la région Sud, est en effet désormais ouvert à toute la France. Et c'est une chance car nous manquions de ce type de service.

Notez bien ce numéro vert (gratuit d’un téléphone fixe), le 0800 013 010. Soutenu par le Conseil Général des bouches-du-rhône et la mutuelle Malakoff Médéric, il est accessible aux particuliers et aux professionnels, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h du lundi au vendredi. Au bout du fil, des spécialistes orientent, conseillent, encouragent la personne qui appelle parce qu'elle est confrontée à une perte visuelle brutale ou progressive, du fait d’une DMLA, d’un glaucome d'une rétinopathie ou toute autre affection retentissant sur la vision. Ou ses proches, si elle n’ose pas appeler elle-même. C’est un excellent moyen d’obtenir des informations sur les démarches administratives, les services d’accompagnement et de rééducation, les aides techniques et transports adaptés etc, avec, cerise sur le gâteau, un solide soutien psychologique. « Mon objectif est de faire connaître tout ce qui permet d’améliorer la vie des personnes déficientes visuelles et de les orienter au mieux. Notre centre d’appel apporte une réponse personnalisée», précise le Dr Gérin Roig.

Passez le message ! La-basse-vision.png

30/03/2015

Un aveugle skie grâce à un œil électronique !

Lpatients.jpge petit film que je viens de recevoir et que j'ai envie de partager avec vous démontre qu’il est possible de faire « revoir » des personnes ayant perdu la vue en raison d’une maladie de la rétine, comme une rétinite pigmentaire grâce à des lunettes à réalité augmentée. Ce dispositif ultra perfectionné est déjà testé par une poignée de personnes atteintes de cette maladie héréditaire qui affecte les deux yeux et conduit à une diminution progressive du champ visuel. Une personne sur 3000 à 5000 est touchée en France, il s’agit de la première cause de cécité héréditaire dans les pays développés.

L’œil bionique, qui doit encore être amélioré mais dont les résultats sont déjà très prometteurs, est composé d'une toute petite caméra fixée à la monture de lunettes qui envoie des informations visuelles traitées informatiquement via un microprocesseur (grand comme un téléphone portable) jusqu'à des électrodes implantées dans l'œil. Les cellules nerveuses encore fonctionnelles dans la rétine sont ainsi stimulées pour envoyer un signal au cerveau et produire une sensation visuelle. Le modèle Argus2 de l'américain Second Sight a été approuvé en France il y a tout juste un an, avec l'objectif d'en équiper une trentaine de personnes chaque année avec une prise en charge par l’assurance maladie depuis l’été 2014. C’est ce modèle dont est équipé le skieur sur ces images. Il permet de faire voir des flux lumineux, des masses, des mouvements à la personne déficiente visuelle. La vision retrouvée n’est pas comparable à celle d’un voyant mais permet de s’orienter dans l’espace… et de suivre par exemple un guide sur une piste de ski !


À noter qu’un modèle concurrent français, Iris de Pixium Vision, a vu le jour à l’Institut de la vision (Hôpital des Quinze-Vingt à Paris). Il s’annonce encore plus perfectionné dans la restitution de la vision et est bien plus facile à implanter chirurgicalement. Dans les prochaines années, les chercheurs espèrent augmenter le nombre de pixels, donc la définition de l’image, pour permettre de distinguer des visages. À ce jour, la technologie s’adresse aux personnes devenues aveugles pour cause d’une maladie héréditaire de la rétine et ayant vu durant au moins les six premières années de leur vie de façon à ce que les zones visuelles de leur cerveau aient été éduquées.

https://www.youtube.com/watch?v=GX68yWXRhzg&feature=youtu.be 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique